Histoire du médicaments génériques

Depuis quand les génériques existent-ils ?

 

Les médicaments génériques existent dans la quasi-totalité des pays industrialisés comme ceux en voie de développement. Leur apparition est liée à l'expiration des brevets des principes actifs communément prescrits à la fin des années 1980. En France, les pouvoirs publics ont promu activement leur développement depuis la fin des années 1990. Depuis, les génériques ont connu une progression significative. En 2007, ils représentaient 20 % du nombre de boîtes de médicaments remboursables vendues en France (soit 9,6 % du coût total des médicaments remboursables).

 

Comment reconnaît-on un médicament générique ?

 

Lorsqu’on sort d’une pharmacie avec sa prescription, comment reconnaître les médicaments génériques des médicaments d’origine ? Les génériques sont, pour la grande majorité d’entre eux, identifiés par le nom scientifique du ou des principes actifs qui entrent dans leur composition, suivi du nom du laboratoire producteur. Certains médicaments génériques sont toutefois commercialisés sous un nom de marque. Celui-ci est alors suivi du symbole « Gé ». La dénomination commune figure alors sous le nom de marque.

Les pouvoirs publics tiennent à jour un répertoire qui identifie par leur dénomination commune, leur forme et leur dosage, les spécialités qui appartiennent au même groupe générique. Ce groupe est donc constitué de la spécialité de référence (princeps) et des spécialités qui en sont les génériques. C'est entre les médicaments d'un même groupe que les pharmaciens peuvent opérer une substitution. Il arrive parfois que le médicament original dont sont issus les génériques ne soit plus commercialisé par son fabricant. Cette situation n'empêche pas la commercialisation de ces génériques qui constituent alors les seules formes disponibles en pharmacie.

 

Tous les médicaments peuvent-ils donner naissance à des génériques ?

 

Les médicaments génériques peuvent être commercialisés à partir du moment où le médicament d'origine n'est plus protégé par des brevets ni par un autre titre de propriété intellectuelle. Le médicament d'origine doit également avoir été commercialisé au moins dix ans en France.

 

En 2005, plus de 2 500 médicaments génériques, répartis en 410 « groupes génériques », étaient disponibles en France. Chaque groupe étant défini, à partir d’un médicament de marque, par un dosage et une voie d'administration (orale, par injection, en application locale, etc.), ces 2 500 médicaments génériques ne correspondent en réalité qu’à un peu plus de 150 principes ou associations de principes passés dans le domaine public.